-10% sur ta première commande ! Avec ça, pas d'excuse pour la chandeleur 0.0 => Contact xlrmixagemastering@gmail.com

Selon de nouvelles recherches, votre artiste de hip-hop préféré pourrait un jour sauver une vie – ou du moins contrôler la vessie d’une personne – grâce à la puissance des basses. Les ondes acoustiques de la musique rap traversent votre corps avec aisance et peuvent facilement alimenter un nouveau dispositif médical implantable.

Des chercheurs de l’université de Purdue ont mis au point un petit capteur de pression qui peut être implanté pour surveiller la pression dans des endroits comme la vessie ou un vaisseau sanguin endommagé par un anévrisme. Le problème est de fournir de l’énergie à un tel implant sans recourir à une batterie, qui se vide, ou à un dispositif d’induction placé quelque part sur le corps du patient. Babak Ziaie, professeur de génie biomédical à Purdue, s’est tourné vers un condensateur alimenté par un cantilever.

Il a construit un dispositif piézoélectrique de 2 centimètres de long en titanate de zirconate de plomb, ou PZT. Lorsque ce dispositif vibre, il génère de l’électricité qui peut être stockée dans un condensateur intégré au capteur de pression. Des ondes acoustiques comprises entre 200 et 500 hertz le feront vibrer. On pourrait utiliser une simple tonalité dans cette gamme de fréquences, mais c’est ennuyeux, explique Ziaie dans un communiqué de presse de Purdue : “Nous avons pensé qu’il serait nouveau et aussi plus esthétique d’utiliser de la musique“.

Ziaie et ses collègues chercheurs ont placé le dispositif dans un ballon rempli d’eau et l’ont testé avec de la musique rap, blues, jazz et rock et avec une multitude d’Instruments de Musique différents. Nous ne savons pas quelles chansons ils ont jouées, malheureusement. Mais c’est le hip-hop qui a le mieux fonctionné, selon Ziaie.

Ce genre musical contient beaucoup de sons à basse fréquence“, a expliqué M. Ziaie.

Lorsque la fréquence tombe en dehors de la plage requise, le dispositif cesse de vibrer, et le capteur prend une mesure de la pression et transmet les données sous forme de signaux radio. Selon M. Ziaie, ce type de mesure pourrait être effectué pendant quelques minutes toutes les heures environ pour surveiller la vessie ou la pression sanguine d’une personne.

Une belle avancée technologique qui met en lien la médecine et la Musique.