-10% sur ta première commande ! Avec ça, pas d'excuse pour la chandeleur 0.0 => Contact xlrmixagemastering@gmail.com
voix off

LA COMPRESSION AUDIO

La compression audio sert à réduire l’écart entre le volume le plus bas et le plus haut.

La compression multibande est une technique de compression basée sur la fréquence. Il est généralement appliqué aux instruments ou aux voix qui génèrent beaucoup de bruit et/ou de larges plages de fréquences. Par bandes, nous entendons des gammes de fréquences distinctes. Par exemple, un instrument peut être compressé dans des bandes centrées autour de 100 Hz, 500 Hz, 1 KHz, 2 KHz et 4 KHz. De cette façon, l’ingénieur du son peut compresser toutes les fréquences de ces plages tout en laissant les autres fréquences intactes.

La compression peut être utilisée pour résoudre de nombreux problèmes avec un enregistrement. Les fréquences sur-habillées peuvent être réduites, les fréquences sous-habillées peuvent être amplifiées et le niveau général de l’enregistrement peut être ajusté. C’est une excellente nouvelle si vos enregistrements sonnent trop minces ou trop forts. En utilisant la compression multibande, vous pouvez obtenir les résultats souhaités sans modifier complètement le son de l’enregistrement.

 

A quoi sert cet outil ?

Pour réaliser cette compression audio, on modifie la “dynamic range”*.

Cette étape est très intéressante, car lorsqu’une personne chante, le volume de sa voix n’est jamais exactement au même niveau. Réduire l’écart entre le volume le plus bas et le plus haut permet d’avoir une certaine constante.

Cela permet de ne pas avoir une voix beaucoup trop forte dans une partie d’un texte puis trop bas dans l’autre partie, a moins que l’effet est voulu.

La compression audio fonctionne aussi lors d’un break ou d’un pont dans une chanson.

Le but est d’avoir un bon volume constant.

*La dynamic range est l’écart entre les volumes.

 

Exemple :

Min – 14 db / Max -4 db = 10 dynamic range.

Grâce à ceci, on va pouvoir réduire les pics qui ne sont pas utiles à la piste en question, on va également donner beaucoup de punch à une basse ou une guitare.

Cela sert également à lier dans le mixage audio les instruments avec une compression parallèle.

Avoir une bonne dynamic range permet à ingénieur du son de réaliser un mastering professionnel.

La compression audio est une étape incontournable dans la réalisation d’un mixage et mastering et elle est tout aussi importante que l’égalisation et la panoramique.

Quand ces étapes sont bien créées, on améliore la lecture de chaque instrument.

 

Les paramètres de la compression audio

Le threshold :

Il représente le seuil du volume.

L’attack :

La vitesse ou rentre le son dans le compresseur.

Le release :

La vitesse ou sort le son du compresseur.

Le ratio :

Le taux de compression, ex : 4:1 5:1.

Le gain :

Assiste le ratio et augmente le son global.

Le type :

Le genre de compression, ex : soft, hard, medium.

Dans cette seconde partie, je vous conseille de prendre une feuille afin de réaliser ce calcul.

Voici un exemple pour comprendre le principe de la compression audio.

 

Comment calculer la compression audio.

En premier temps, nous allons appliquer les paramètres suivants :

Paramétrage :  TRESHOLD : – 12db

RATIO : 4:1

 

Avant :                                  Après :

Volume Minimum :                    Volume Maximum :

– 14 db                                       – 4 db

– 14 db                                       – 8 db

Dynamique : 10 db           Dynamique : 6 db

La dynamique est l’espace entre le volume maximum et le minimum.

 

Pourquoi ce changement ?

Le volume dépassant le treshold est de 8 db soit ( – 12 db + 8 db ) = -4 db

Le ratio appliqué est 8 db / 4 = 2 db

Nous allons donc soustraire les 2 db au – 10 db de treshold de base pour obtenir – 8 db maximum.

Comme on peut l’apercevoir, le volume minimum n’as pas été compressé car ce qui est traité dans ces paramètres est le volume maximum.