fbpx
traitement de voix

Mixage de la voix : Comment faire ?

 

Première étape : L’éditing

La première étape du mixage de la voix est l’éditing.

L’éditing ou édition est le fait d’effectuer un montage audio de la piste voix que nous avons en face de nous dans la playlist.

Elle sert à enlever des signaux qui ne sont pas utiles pour la suite du mixage de la voix comment un bruit de respiration, un bruit parasite ou encore un son venant d’un chanteur ayant touché le micro.

C’est également un bon moment pour retoucher les volumes entre certaines parties de la piste voix comme la différence entre un couplet et un refrain en termes de volume avec un dé-esseur.

C’est une étape très importante dans le mixage de la voix, car elle va vous débarrasser de sons inutiles dans vos chansons ou dans d’autre projet comme le :

  1. E-learning / Motion design
  2. Publicité
  3. Narrations / conte
  4. Voice-over / Doublage
  5. Documentaire / reportage

Vous saurez par ailleurs qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un studio de mixage ou un studio de mastering pour faire de l’éditing. Mais qu’un studio d’enregistrement vous assurera une bonne qualité de départ pour vos futurs traitements.

 

mixage de la voix

Les fréquences dans le mixage de la voix.

L’égalisation :

L’égalisation est une liste de pre-ampli qui amplifie et de-amplifie des parties précises de la bande passante du signal audio.

En règle générale ont dit que pour le mixage d’une voix grave on effectue les modifications suivantes :

  1. Coupe bas à 80 Hz avec une pente de – 12 à  – 18 db (high-pass)
  2. Augmentation de la chaleur à 200 Hz
  3. Ajout de définition à 2000 Hz
  4. Amélioration de la clarté à 4000-5000 Hz
  5. Ajout d’une finition à 20 000 Hz en pente

Voix aiguë

  1. Coupe bas à 160 Hz avec une pente de 12 à 18 db (high-pass)
  2. Augmentation de la chaleur à 300-400 Hz
  3.  Définition à 2500 Hz
  4. Amélioration de la clarté à 5000-6000 Hz
  5. Finition à 20 000 en pente + 10db

 

mixage de la voix

La compression dans le mixage de la voix.

La compression :

La compression réduit l’écart entre les volumes sur une voix, elle va donner plus de dynamique et la rendre plus présente.

 

Il y a plusieurs types de compression :

La compression faible/Lente pour les balades et les voix calmes.

La  rapide/ forte pour les voix les plus agressives, exemple : rock métal.

La modérée pour les voix dynamiques mélangeant les deux compressions dans plusieurs pistes.

Les compresseurs opto sont très utiles les voix calmes

Les paramètres à connaître sont les suivants :

Le ratio : Faible pour les voix lentes, forte pour les voix rapides.

Un ratio de 1 est faible tendit qu’un ratio de 5 sera élevé.

Le gain : Dépend du gain de départ

Assiste le ratio et augmente le son global.

Le type : soft pour les voix lentes

Le genre de compression, ex : soft, hard, medium.

L’attack : 10 à 100 ms pour les voix lentes et rapides. 

La vitesse ou rentre le son dans le compresseur.

Le release : 100 à 250 ms en fonction du ressenti.

La vitesse ou sort le son du compresseur.

mixage de la voix

Un nouvel EQ pour finaliser le mix de la voix.

Ce second EQ servira à réajuster le timbre.

On utilise en général des pentes réajuster globalement certaines bandes de fréquences pour le mixage de la voix.

Il n’y pas de normes et de règles préétablies, mais ce qui est à prendre en compte et votre ressentie.

Si possible comparé le signal audio sur plusieurs types d’enceintes pendant quelques minutes afin de pas perturber votre audition.

mastering de voix

Ajouter des effets

Le meilleur moment pour ajouter des effets à la voix est celui-ci.

 

  1. Ajouter un chorus et améliorer la stéréo de vos voix.
  2. Pitcher votre voix si vous désirer le coupler avec une tonalité supérieure.
  3. Ajouter de l’amplification comme celle de guitare ou autre vst pour donner un nouveau genre à votre voix.
  4. Doubler votre voix pour plus de présence.
normes lufs

Les normes de sortie LUFS

 

La norme EBU R128 demande une valeur des programmes devant être conforme à : 23 LUFS et – 1 DBTP en true peak pour la télévision ou la radio.

Elle demande également à ce que :

  • Que la Loudness, Loudness Range et Maximum True Peak Level sont obligatoires pour mesuer un signal audio.
  • Que le niveau cible du Programme Loudness est fixé à -23 LUFS, avec une marge de ± 1 LU pour les formats en direct (télévision).
  • Le Max True Peak Level est fixé à -1 dBTP.
  • Que le Loudness Range soit adaptée à un système de diffusion/reproduction dans la radio et le cinéma par exemple.
CD -10/-12 lufs EN COURS -6 lufs FINALE -1 dB FINALE