La compression audio

compression audio

LA COMPRESSION AUDIO

La compression audio sert à réduire l'écart entre le volume le plus bas et le plus haut.

compression audio

 

A quoi sert cet outil ?

Pour réaliser cette compression audio, on modifie la "dynamic range"*.

Cette étape est trés intéréssante, car lorsqu'une personne chante, le volume de sa voix n'est jamais exactement au même niveau. Réduire l'écart entre le volume le plus bas et le plus haut permet d'avoir une certaine constante.

Cela permet de ne pas avoir une voix beaucoup trop forte dans une partie d'un texte puis trop bas dans l'autre partie, a moins que l'effet est voulu.

La compression audio fonctionne aussi lors d'un break ou d'un pont dans une chanson.

Le but est d'avoir un bon volume constant.

*La dynamic range est l'écart entre les volumes.

Exemple :

Min - 14 db / Max -4 db = 10 dynamic range.

compression audio

 

Grace à ceci on va pouvoir réduire les pics qui ne sont pas utiles à la piste en question, on va également donner beaucoup de punch à une basse ou une guitare.

Cela sert également à lier dans le mixage audio les instruments avec une compression parallèle.

Avoir une bonne dynamic range permet à ingénieur du son de réaliser un mastering professionnel.

La compression audio est une étape incontournable dans la réalisation d'un mixage et mastering et elle est tout aussi importante que l'égalisation et la panoramique.

Quand ces étapes sont bien réalisées, on améliore la lecture de chaque instrument.

 

compression audio

Les paramètres de la compression audio

Le threshold :

Il représente le seuil du volume.

L'attack :

La vitesse ou rentre le son dans le compresseur.

Le release :

La vitesse ou sort le son du compresseur.

Le ratio :

Le taux de compression, ex : 4:1 5:1.

Le gain :

Assiste le ration et augmente le son globale.

Le type :

Le genre de compression, ex : soft, hard, medium.

Dans cette seconde partie, je vous conseille de prendre de prendre une feuille afin de réaliser ce calcul.

Voici un exemple pour comprendre le principe de la compression audio.

 

Comment calculer la compression audio.

 

En premier temps, nous allons appliquer les paramètres suivant :

Paramétrage :  TRESHOLD : - 12db

             RATIO : 4:1

           
Avant :                           Après :

        Volume Minimum :                           Volume  Maximum :            

- 14 db                                       - 4 db

- 14 db                                       - 8 db

Dynamique : 10 db           Dynamique : 6 db

La dynamique est l'espace entre le volume maximum et le minimum.

 

Pourquoi ce changement ?

 

Le volume dépassant le treshold est de 8 db soit ( - 12 db + 8 db ) = -4 db

Le ratio appliqué est 8 db / 4 = 2 db

Nous allons donc soustraire les 2 db au - 10 db de treshold de base pour obtenir - 8 db maximum.

Comme on peut l'apercevoir, le volume minimum n'as pas été compressé car ce qui est traité dans ces paramètres est le volume maximum.

La différence entre un limiteur et un compresseur

 

Pour commencer, en réalité un limiteur c'est une compression audio mais avec des réglages tout à fait différent, c'est à dire que son attaque est extrêmement courte et que son ratio est de infini pour 1.
Dans cette configuration rien ne dépassera au dessus du TRESHOLD contrairement à la compression audio qui va laissé passer à un certain pourcentage.

En fonction du ratio que vous avez mis, le limiteur lui va vous sauver du CLIPPING...

Comme lorsque votre son commence à saturer ou qu'un snare ou un clap est largement au-dessus de la moyenne et casse un peu le rythme de votre chanson.
La compression audio va donner une certaine dynamique à votre chanson, d'ailleurs vous n'avez pas déjà vu la vidéo explicative, vous pouvez cliquer sur les liens juste au dessus pour avoir des conseils pratiques autour de la compression audio.

Pour vous donner un exemple visuel voici un titre non compressé et compressé

 

et un titre souffrant de clipping avant et après l'utilisation de limiteur

 

Attention seulement à l'utilisation du limiteur, il vaut mieux avoir une chanson bien compressé et dynamique qu'utiliser le limiteur en gagner quelques minutes..
Vous prendrez le risque d'avoir un son ultra compressé et pas très agréable.

Pour vous donner un exemple, j'utilise un limiteur dans la reconstruction audio, il m'arrive parfois d'avoir des demandes pour récupérer un projet datant de 30 - 40 ans et les normes n'étais pas du tout les mêmes.
Il était clair que certains titres amateurs de cette période souffraient de clipping ou de saturation et grâce aux limiteur, on peut rattraper ce genre de son avec une bonne compression audio et un nouvel équaliseur.

Découvrez cette explication sur ma chaine YouTube

Merci d’avoir lu ce tutoriel, n’hésitez à vous abonnez à la chaine YouTube d’Xlrstudio.

Regardez les vidéos associés pour en apprendre d’avantage sur mon métier et ma passion autour du mixage et mastering.

Commandez votre mixage et mastering professionnel en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *